Insécurité à Cournonterral: rencontre avec Mr le Maire

Rencontre de l’association “Cournon tu râles” avec Mr le Maire

Sollicitée par les habitants qui ne se sentent pas en sécurité dans la commune, l’association « Cournon tu râles » a rencontré Mr le Maire et son équipe, ainsi que deux policiers municipaux le 14/03/2019.
Nous nous sommes présentés au rendez-vous avec des témoins et des victimes de ces violences. Leurs histoires ont été racontées et détaillées pour illustrer le mal-être et l’inquiétude des citoyens. Des photos de victime blessée, mais aussi des copies de plaintes et mains courantes déposées en gendarmerie ont été proposées à l’équipe municipale.
Loin d’être inactive, la police municipale de Cournonterral a dit travailler sur de nombreux dossiers sensibles. Mr le Maire a répondu prendre le problème au sérieux et entretenir une relation de confiance avec sa police municipale.
Cette dernière a profité de notre réunion pour souligner l’importance des déclarations qui lui sont faites. Toute forme de violence doit être signalée au plus vite à leur Bureau pour leur permettre d’intervenir.
Pour faciliter les démarches d’interpellation des auteurs d’actes malveillants, des caméras de télésurveillance supplémentaires seront installées dans la commune.

Néanmoins, la police municipale nous a fait part d’un constat d’impuissance. Le travail mené par la justice en aval des interpellations ne peut lui être imputée, mais il est indéniable que le sentiment d’insécurité de Cournonterral repose sur une poignée d’individus dont les actes malveillants sont récurrents. Si les caméras de télésurveillance sont un moyen fiable pour conserver des traces des crimes et délits perpétrés, l’association « Cournon tu râles » craint à juste titre que cela ne fasse que déplacer le problème vers des zones où la télésurveillance est absente. Mais comme l’a souligné le Directeur Général des Services de la Mairie, couvrir l’intégralité de la commune en caméras est impensable et ne représente pas une solution viable.

Des statistiques pas si mauvaises, mais un ressenti différent

Mr le Maire a signalé que les statistiques de la commune en la matière ne faisait pas d’elle la plus mauvaise des élèves. Ce qui est tout à fait exact. Cependant, nous noterons les chiffres présentés par l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales dans lesquels le nombre de victimes de coups et blessures volontaires sur Cournonterral était en progression. Enfin, durant l’année 2014, on notera que les chiffres (calculés en nombre de cas pour 1000 habitants) étaient plus élevés pour le « trafic, revente et usage de drogue » à Cournonterral (3,37%) qu’à Montpellier (3,19%). Le trafic de drogue était aussi en nette progression statistique dans la commune, ce qui n’est guère surprenant pour ses habitants.

Ces chiffres datant de plusieurs années, notons qu’ils ne reflètent pas fidèlement la situation actuelle.
Néanmoins, une personne sur 10 environ est victime d’atteinte personnelle dans son quartier en France et en être victime « augmente significativement le sentiment d’insécurité ».
De nombreux résidents de la commune ont ainsi interpellé l’association « Cournon tu râles » sur leurs inquiétudes à ce sujet. A ce jour, nous n’avons pas de réponse à leur apporter, si ce n’est de dénoncer tout acte malveillant aux services de police.
Si les statistiques ne font pas de Cournonterral la plus mauvaise des élèves, il est tout aussi vrai que le ressenti des habitants est insensible aux chiffres.

Sources:

  1. http://www.linternaute.com/actualite/delinquance/cournonterral/ville-34088
  2. https://ville-data.com/delinquance/Cournonterral-34-34088
  3. Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales : note de l’ONDRP n°4 de février 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*